Le Maroc compte créer le premier centre d’essais automobiles en Afrique

La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) a accordé un prêt de 12 millions d’euros à l’entreprise marocaine spécialisée dans les essais automobiles, Morocco Mobility and Automotive Centre (ATC), en vue de renforcer la compétitivité du secteur automobile marocain.

Dans un communiqué publié mercredi, la BERD indique que ces fonds aideront ATC à acquérir des équipements pour mettre en place le premier centre d’essais automobiles du genre en Afrique.

Ce centre de grande envergure devrait commencer à fonctionner en 2022, précise la banque, notant qu’il contribuera à l’extension des chaînes d’approvisionnement dans le pays, en introduisant de nouveaux types de services à différentes étapes du processus de production ou des canaux de distribution qui ne sont actuellement pas disponibles sur le marché.

L’industrie automobile est un moteur des exportations et de l’emploi dans le Royaume, contribuant à 25% des exportations avec plus de 260 fournisseurs et soutenant plus de 148.000 emplois, ajoute la même source.

Actuellement, le Maroc dispose de quatre pôles industriels intégrés, à Casablanca, Kénitra, Rabat et Tanger, fait savoir la BERD, notant que dans le cadre de sa collaboration avec ATC, l’entreprise va créer et mener un programme de formation pour les jeunes aux compétences techniques des essais automobiles à Oued Zem.

Selon la BERD, le centre d’essai sera certifié ISO 9001 pour son système de gestion de la qualité pour les essais, l’analyse, la construction d’équipements et le prototypage de groupes motopropulseurs de véhicules et de composants de groupes motopropulseurs.

L’accord de prêt a été signé lors du Forum des affaires UE-Afrique à Bruxelles, co-organisé par la Commission européenne, la Commission de l’Union africaine et des organisations commerciales africaines et européennes. Il s’inscrit dans le cadre de la stratégie de la BERD pour  »l’égalité des chances 2021-25″.

Le Maroc est un membre fondateur de la BERD. À ce jour, la Banque y a investi près de 3,2 milliards d’euros à travers plus de 80 projets.

Recevez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus