Safran: Le Maroc 3e producteur mondial

Le Maroc occupe une place importante dans le marché du safran. En effet, le pays est demeuré le troisième producteur mondial de l’épice la plus chère au monde, avec quelque 6,8 tonnes cultivées principalement dans la région de Taliouine.

Grâce au Plan Maroc Vert, la superficie réservée à la culture du safran est passée de 610 ha en 2008 à 1.826 hectares en 2018. Celle-ci a plus que triplé en seulement 10 ans, dépassant de 35% l’objectif fixé au départ, à savoir 1.350 ha. Quant à la superficie irriguée avec le système d’irrigation goutte à goutte, elle a atteint à 1.600 hectares en 2018, contre 210 hectares en 2008, selon les données du ministère de l’Agriculture.

Avec une telle performance, la production de cet « or rouge » est passée de 1.500 kg en 2008 à 6.860 kg en 2018, générant un chiffre d’affaires d’environ 139 MDH en 2018, soit 9 fois plus qu’en 2008 (16 MDH). L’Iran produit 90% du safran qui existe sur le marché, ce qui en fait le plus grand producteur et exportateur au monde. Il est suivi par l’Espagne (2ème), le Maroc (3ème), l’Inde (4ème) et de la Grèce (5ème).

laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus