Politique des barrages: Les réserves en eau en hausse, mais…

Les retenues des principaux barrages nationaux ont atteint, début mai, plus de 8,28 milliards de mètres cubes, selon les données établies par la direction de l’eau auprès du ministère de l’Equipement. Mais ces réserves en amélioration par rapport à la précédente année ne font pas état des incidences liées à l’envasement des barrages.

E n visite au Maroc dans le cadre des préparatifs à la 9ème édition du Forum mondial de l’eau, prévue en mars 2022 à Dakar L. Fauchon qui n’a pas tari d’éloges à l’endroit du Maroc a également salué l’implication du Royaume dans le développement de nouvelles technologies pour le dessalement de l’eau de mer et la réutilisation des eaux usées, ce qui en fait l’un des leaders mondiaux en matière d’approvisionnement de sa population et son économie nationale en eau, rapporte un communiqué de la Primature.

Reçu par le chef du Gouvernement, L. Fauchon a en outre souligné que l’attribution du Grand Prix International Hassan II, considéré comme l’une des plus grandes distinctions dans le domaine de la gestion de l’eau, constitue une étape exceptionnelle pour chaque édition du Forum, puisqu’il permet de vulgariser les grandes avancées réalisées par le Royaume dans ce domaine.

Il a exprimé en ce sens sa pleine disposition à coopérer avec les autorités marocaines concernées pour assurer toutes les conditions de succès de la prochaine édition de cet événement remarquable, dans le cadre de la 9ème édition du Forum mondial de l’eau, qui verra la participation des représentants de 70 pays, outre un grand nombre d’organismes onusiens, d’organisations de la société civile et de personnalités scientifiques et autres

A cette occasion, le chef du gouvernement a rappelé les efforts importants déployés par le Maroc pour la mobilisation, la valorisation et la préservation des ressources hydriques et ce, dans le cadre de la sage politique royale en la matière qui consacre et enrichit les acquis réalisés par le Royaume grâce à la vision clairvoyante de Feu Hassan II, ajoute le communiqué.

Saad Eddine El Othmani a également passé en revue avec son hôte les principales composantes du Plan national de l’eau (2020-2050), qui constitue une feuille de route pour faire face aux défis futurs dans le domaine de l’eau, ainsi que le Programme national d’approvisionnement en eau potable et d’irrigation (2020-2027), à travers lesquels le Royaume œuvrera notamment à construire 15 barrages durant les trois prochaines années, outre la poursuite et le renforcement des programmes en cours relatifs à la construction de stations de dessalement des eaux de mer et de traitement des eaux usées, en plus des programmes de formation et de sensibilisation.

laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus