La manipulation du cash repart à la hausse en 2021

Les habitudes ont la vie dure. Levés des restrictions et relâchement quant aux gestes barrières, notamment la manipulation du cash, ont contribué fortement à la circulation fiduciaire avec comme corolaire la baisse des dépôts bancaires.

Les dernières statistiques monétaires de Bank Al Maghrib, font état d’une hausse considérable de la circulation fiduciaire en octobre 2021. Avec un encours total de 321,3 milliards de dirhams la circulation du cash  affiche une hausse de 5,4% par rapport à octobre 2020 et une légère augmentation de 0,6%  soit 1,9 milliard de dirhams par rapport à septembre. Portant ainsi à 20,7 milliards de DH la circulation fiduciaire de janvier à fin octobre 2021.

Conséquence logique de cet état de fait la baisse des dépôts bancaires en octobre.

En effet, les dépôts à caractère monétaire étaient en baisse. Ils s’élevaient à 1.039 milliards de dirhams, en diminution de 4,27 milliards de dirhams (ou -0,4%) par rapport à septembre. Par rapport à la même période l’an dernier, les dépôts ont progressé de 7%.

Dans le détail, les dépôts à vue auprès des banques ont baissé de 0,7% par rapport à fin septembre 2021 à 664,9 milliards de dirhams. Par rapport à fin octobre 2020, ils affichent une bonne progression de 7,6%.

Les dépôts à terme sont également en légère baisse de 0,9% à 139 milliards de dirhams par rapport à fin septembre 2021 (soit 1,2 milliard de dirhams en valeur, ndlr). Par rapport à la même période en 2020, les dépôts à terme accusent une hausse de 3,6% soit 4,4 milliards de dirhams.

laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus