Bilan

Logistique: Une nouvelle vague de planification pour les régions

En vue d’adapter la planification logistique aux besoins des régions, la généralisation des plans d’orientation au niveau des 12 régions est à l’ordre du jour.

Après la validation de 6 plans d’orientation pour les régions de Casablanca- Settat, Rabat-Salé-Kénitra, Tanger-Tétouan-Al Hoceima, la région de l’Oriental, Laâyoune et Dakhla-Oued Eddahab, ce sont actuellement les études architecturales et techniques relatives à l’aménagement de la 1ère tranche des projets logistiques régionaux qui focalisent l’attention.

En plus de l’épineuse question de l’apurement du foncier, estimé à 1.089 ha, l’État et les régions devront également se pencher, de manière conjointe, sur les projets prioritaires. Dans ce registre, le gouvernement s’est engagé à adopter les premières tranches pour 7 projets de zones logistiques en vue d’un déploiement effectif de ces zones sur une surface de 163 ha.

Accès illimité

Pour leur part, les appels d’offres relatifs aux travaux d’aménagement ont été lancés, de même que les procédures administratives achevées. C’est le cas essentiellement de la zone logistique du sud de la ville d’Ait-Melloul qui s’étend sur 45 ha et qui englobera une nouvelle gamme de services logistiques.

Pour d’autres projets importants, comme celui de la zone de Rass Elma, le bilan indique que les études techniques relatives au projet n’ont pas été encore terminées, après le feu vert de la commission unifiée d’investissement.

Enfin, et depuis le lancement du programme de mise à niveau des PME du secteur, ce sont 226 entreprises qui ont pu accéder au financement, en attendant que les résultats de l’étude d’impact du processus de financement sur les entreprises bénéficiaires au cours des 3 dernières années soit achevée.

laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus