L’indien Samta compte investir plus de 100 millions de dollars au Maroc

Grâce à l’atmosphère optimale des affaires et les procédures administratives claires et rapides, le Maroc est devenu une destination de premier plan d’investissement. Ainsi, Le groupe énergétique indien Samta a annoncé, ce mardi, vouloir investir plus de 100 millions de dollars au Maroc au cours des cinq prochaines années.

Le groupe spécialisé dans les activités des mines et exploitation des minéraux, des énergies renouvelables, de la fintech, de la biotechnologie et la blockchain et de l’intelligence artificielle, s’engage à à investir plus de 100 millions de dollars au cours des cinq prochaines années dans le développement d’activités d’exploitation minière et de traitement des minéraux au Maroc

Le groupe indien affirme à cet effet, avoir effectué, à l’initiative de l’ambassade du Maroc en Inde, une seule visite au Maroc qui lui a suffi pour décider d’y investir et au cours de laquelle, il a rencontré, entre autres, les responsables de l’Agence Marocaine pour l’Investissement et le Développement des Exportations (AMDIE).

Pour rappel, L’AMDIE et l’ambassade du Maroc en Inde ont organisé récemment un Roadshow en Inde visant la présentation et la promotion de la nouvelle marque d’investissement et d’export du Maroc, « Morocco Now ».

Cette tournée s’est assignée pour objectifs de mettre en avant les atouts et potentialités dont dispose le Royaume et promouvoir l’offre d’une industrie marocaine à la pointe de la technologie, répondant aux besoins de la demande mondiale.

« Nous étions extrêmement heureux d’avoir une rencontre avec l’ambassadeur du Maroc en Inde et la délégation de l’AMIDE à l’occasion du Roadshow « Morocco Now », au cours duquel nous avons réaffirmé notre engagement avec la nomination, il y a quelques jours, de notre représentant au Maroc », relève le groupe indien qui s’est dit déterminé à élargir et à diversifier ses investissements au Maroc.

laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus