Les exportations horticoles sur un trend haussier

Les exportations marocaines de fruits et légumes enregistrent de “bonnes performances”, indique le ministère de l’Agriculture.

Le secteur des exportations des fruits et légumes frais enregistre de bonnes performances durant la campagne agricole 2020-2021, a assuré le ministère de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des eaux et forêts.
Ainsi, le volume des exportations des agrumes durant cette campagne, du 1er septembre 2020 au 21 mars 2021, a enregistré une croissance de l’ordre de 9% par rapport à la même période de la saison 2019-2020, précise-t-on dans un communiqué sanctionnant les travaux d’une réunion de suivi tenue par le ministre avec les hauts responsables centraux et régionaux sur l’état d’avancement de la campagne agricole. “Si on ne prend pas en compte le volume de la Maroc Late, exporté en hors saison durant la campagne précédente, le taux de croissance des exportations des agrumes durant cette campagne sera de l’ordre de 16%, selon les données arrêtées au 21 mars pour les deux campagnes”, explique la même source. Par ailleurs, durant cette campagne, les exportations des produits maraîchers ont enregistré au 21 mars courant, une hausse en volume de l’ordre de 3% en comparaison avec la même période de la campagne précédente.

La mandarine assure…

En outre, avec une moyenne de plus de 508.000 tonnes de mandarines exportées par an, le Maroc arrive juste derrière la Turquie (759.000 tonnes) et la Chine (644.000 tonnes). Dans le Top 5 mondial se trouve, rappelle-t-on, et l’Afrique du Sud (294.000 tonnes) et l’Union européenne (228.000 tonnes).
En ce qui concerne la production de mandarines, la Chine coiffe au poteau tous ses concurrents avec une récolte annuelle moyenne de 21,687 millions de tonnes de fruits. Elle est suivie par l’UE (2e), qui a une production moyenne de 3,1 millions de tonnes, la Turquie (3e) avec 1,45 million de tonnes, le Maroc (4e) avec 1,172 million de tonnes et les États-Unis (5e) avec 875.000 de tonnes.
La Chine vend la plupart des mandarines cultivées sur le marché intérieur et n’exporte que 3% de sa production. Les pays de l’UE fournissent 7% des mandarines cultivées aux marchés étrangers et l’Australie vend 20% de sa production sur les marchés étrangers. Le Maroc, quant à lui, exporte 43% de sa production de mandarines, la Turquie expédie 52% de sa récolte et l’Afrique du Sud 79% de sa production totale de mandarines.

laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus