Bilan

Groupe Addoha: Bénéfices de 42 MDH au premier semestre

Le groupe a connu un bon rebond avec l’amélioration de la conjoncture sanitaire. La dynamique en Afrique de l’Ouest se poursuit avec une hausse de 65% des préventes sur la région. Désormais, 30% du chiffre d’affaires du groupe provient de ces activités contre 19% au premier semestre 2020. L’endettement diminue, la marge augmente et la trésorerie s’améliore.

Au premier semestre 2021, le chiffre d’affaires du groupe s’élève à 677 millions de dirhams en hausse de 54,5% par rapport à la même période l’an dernier. 70% du chiffre d’affaires provient des activités marocaines et les 30% restants proviennent des activités d’Afrique de l’Ouest.

Trois nouvelles tranches ont été livrées à Abidjan courant le 1er semestre 2021, et deux nouveaux projets ont été lancés à la commercialisation. Par ailleurs, 2 nouveaux terrains ont été acquis à Abidjan. Au Maroc, le contexte est encore impacté par la crise sanitaire d’après le groupe, néanmoins, les indicateurs ont fait preuve de résilience.

Les préventes sur la période ont augmenté de 34% à 4 797 unités. En Afrique de l’Ouest, le nombre de préventes a augmenté de 65% et de 22% au Maroc.

La valeur des préventes en Afrique de l’Ouest sur le S1 2021 est de 887 millions de dirhams correspondant à 36% du montant total des préventes du Groupe.

Le nombre d’unités en cours de production est de près de 10 200 unités, dont 35% sont en Afrique de l’Ouest.

Accès illimité

A date, le chiffre d’affaires sécurisé d’Addoha s’élève à 5 milliards de dirhams dont 2 milliards en Afrique de l’Ouest.

La rentabilité du groupe sur la période s’est bonifiée avec une marge brute atteignant 24% contre 18% à la même période l’an dernier. La marge d’exploitation atteint 11% contre -38% à la même période l’an dernier.

Avec la maitrise des charges et des coûts de structures, le RNPG ressort dans le vert à 42 millions de dirhams contre un déficit de 80 millions de dirhams en 2020.

Le BFR a connu une baisse de 390 millions de dirhams sur la période grâce à l’encaissement des créances clients et la vente des produits finis.

L’endettement net du groupe baisse de 235 millions de dirhams à 4,5 milliards de dirhams. Les capitaux propres sont maintenus à 9,8 milliards de dirhams.

laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus