Flambée des cours du pétrole: Forte crainte d’une tension sur les prix domestiques

La tendance haussière dans laquelle s’inscrit les cours du pétrole devrait se poursuivre de l’avis des analyses. Pour le gasoil, 10 DH le litre est un seuil d’alerte pour les transporteurs. Dès lors, plusieurs secteurs d’activité seront impactés par cette hausse.

Depuis le démarrage de la reprise économique, les prix du pétrole s’inscrivent dans un trend haussier. Il y a quelques jours, les cours ont atteint 80 dollars/ baril, soit un plus haut depuis octobre 2018. Ce mouvement croissant s’explique par la forte demande, sous l’effet de la croissance mondiale.

De l’avis de plusieurs analystes du secteur, cette tendance devrait se poursuivre au moins pour le reste de l’année. Le seuil fatidique de 100 dollars/baril n’est pas à écarter. Les tensions géostratégiques dans plusieurs contrées du monde risquent d’accentuer davantage cette flambée. Ce rebond des cours se répercute directement sur les prix des carburants. Le Maroc, qui importe la quasi-totalité de ses besoins à l’international, devrait subir de plein fouet ce renchérissement. Pour le moment, les prix du carburant, notamment le diesel, produit le plus consommé avec une part dépassant les 50%, sont dans une fourchette tolérable pour les consommateurs. Ainsi, le prix de l’essence est à moins de 11,50 DH/litre et celui du diesel à 9,50 DH/litre.

Pour ce dernier, la barre symbolique de 10 DH/litre peut générer une grogne chez les professionnels, notamment les transporteurs. Il est utile de rappeler qu’à chaque fois que les prix atteignent ce niveau, les syndicats et les représentants de l’activité montent au créneau pour manifester leur mécontentement et demander réparation du préjudice subi.

D(ailleurs, les professionnels du secteur des transports seront amenés à observer des mouvements de protestation pour faire valoir leurs revendications, notamment la hausse de la tarification ou l’établissement de mesures de compensation. Du coup, la hausse des prix du transport devrait se répercuter sur les prix à la consommation.

laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus