Aziz Akhannouch : «Le défi du développement exige un engagement mondial et une action collective»

Le Maroc fait partie des pays qui «œuvrent pour une stratégie d’ouverture intégrée permettant la convergence entre les différentes institutions publiques : gouvernement ouvert, parlement ouvert, justice ouverte et collectivités territoriales ouvertes», a relevé mercredi le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, en visioconférence au sommet mondial du Partenariat du gouvernement ouvert (OGP), qui se tient à Séoul en Corée du Sud, du 15 au 17 décembre.

«Le défi de l’ouverture et du développement exige un engagement mondial et une action collective. Notre ambition est de parvenir à un partenariat élargi à davantage de pays, notamment africains», a déclaré le Chef du gouvernement, en vue de «de relever les défis communs de paix, de développement et de prospérité et celui majeur, d’être à la hauteur des attentes de nos concitoyens».

Ces principes du gouvernement ouvert ont été ainsi appliqués à l’un des chantiers phares du Royaume, a souligné le Chef de gouvernement, relevant que le Nouveau modèle de développement a été conçu dans le cadre d’une démarche participative basée sur l’ouverture, l’écoute et la mobilisation de l’intelligence collective. Concernant plus de 3 millions de Marocains, il a mobilisé environ 10 000 citoyennes et citoyens, de manière effective, à la définition des priorités du Maroc de demain.

Le Chef de gouvernement a saisi l’occasion pour rappeler que le Maroc siège, depuis le premier octobre 2021 au Comité directeur de l’OGP, ce qui reflète les avancées réalisées au Royaume dans les domaines liés à la promotion de la démocratie participative, à la moralisation de la vie publique et au renforcement des valeurs de transparence et d’intégrité.

L’Initiative multilatérale de l’OGP, initiée le 20 décembre 2011 à l’Assemblée générale des Nations Unies à New York, comprend plus de 78 pays, en plus des centaines de représentants de la société civile, représentant plus de 2 milliards d’individus. L’OGP vise à pousser les pays à soutenir la démocratie participative en plaçant le citoyen au centre de leurs préoccupations.

 

Recevez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus