Une fondation de protection sociale des artistes verra le jour

Le ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, Mohamed Mehdi Bensaid, a annoncé lundi à Rabat qu’il sera procédé à la création d’une fondation de protection sociale des artistes, affirmant que le projet de loi y afférent a été déposé auprès du Secrétariat général du gouvernement avant sa présentation en Conseil de gouvernement.

En réponse à une question orale sur la situation des artistes présentée par le groupe socialiste à la Chambre des représentants, M. Bensaid a souligné que pour que les interventions en faveur des artistes ne revêtent plus uniquement un caractère individuel, personnel et humain, le département qu’il dirige s’attèle à ce que ces actions soient institutionnalisées dans un cadre bien défini, d’où l’idée de création d’une fondation dédiée à cet effet.

Il a ajouté que l’institution qui verra le jour se focalisera sur les problèmes sociaux auxquels les artistes font face, à travers des solutions pérennes et efficaces entre autres dans les domaines de la santé et de l’habitat, notant que le mode financement a été réglé.

Dans le cadre du chantier de généralisation de la protection sociale lancé par le roi Mohammed VI, un décret a été approuvé par le Conseil de gouvernement, portant généralisation de la couverture santé aux professionnels et artistes titulaires d’une carte d’artiste et à leurs familles, moyennant des cotisations mensuelles à la Caisse nationale de sécurité sociale, a rappelé Bensaid.

Le ministère vient également en aide aux artistes par la prise en charge des frais d’hospitalisation d’un grand nombre d’entre eux, en veillant à la confidentialité de ces interventions dans le souci de préserver la dignité et l’image de l’artiste, a-t-il fait savoir, ajoutant par ailleurs que la priorité dans les hommage rendus aux artistes est accordée aux figures de renom et à ceux qui se trouvent dans une situation précaire.

vous pourriez aussi aimer
laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus