SPI, un nouvel entant dans l’industrie pharmaceutique marocaine

Avec un investissement de près de 100 millions de dirhams, l’industriel Santé Pharma Industrie (SPI) s’apprête à lancer la construction d’une nouvelle unité industrielle dédiée à la fabrication de produits pharmaceutiques, compléments alimentaires, dispositifs médicaux et produits cosmétiques.

Le secteur pharmaceutique s’enrichit d’un nouvel arrivant. En effet, SPI a élu domicile au quartier industriel de Ain Chock à Casablanca où elle compte ériger une unité industrielle des plus modernes pour la fabrication essentiellement de médicaments de forme sèche dans un premier temps.

Dotée d’une enveloppe d’investissement de près de 100 millions de dirhams, cette unité qui devra employer au démarrage une cinquantaine de salariés, avant de dépasser à terme la barre de 100 employés.

Il est indéniable que l’arrivée de ce nouvel acteur familial dans un secteur des plus éclatés démontre que le potentiel de croissance de l’industrie pharmaceutique. Un attrait démontrés par des marges intéressantes malgré les baisses successives de prix imposées par le Ministère de la Santé au cours des cinq dernières années.

Ce secteur qui pèse  pas moins de 15 milliards de dirhams de chiffre d’affaires annuel, attire toujours les industriels, notamment ceux désireux de se positionner sur des créneaux, voire des niches particulières.

D’ailleurs, il faut rappeler à ce titre que plusieurs nouvelles industries devront entrer en jeu, dont notamment l’extension de l’usine d’Ain Sebaâ à Casablanca de Bottu (numéro 3 du secteur derrière les deux autres acteurs maroco-marocains Sothema et Maphar), ainsi que celle de RIM Pharma à Bouznika.

laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus