Sommet de l’UA: Le Polisario incite les pays africains à prendre les armes contre le Maroc

Le secrétaire général du Polisario a invité, ce samedi à Addis-Abeba, les Africains à prendre des sanctions, voire même des actions militaires, contre le Maroc, conformément à la Charte de l’Union africaine.

 

Brahim Ghali a estimé, dans une allocution prononcée le soir du 5 février 2022, que l’organisation continentale «ne pourra préserver son unité et sa cohérence et aller de l’avant dans son projet au profit des peuples africains que par le plein respect de l’Acte constitutif de l’UA, notamment les articles 3 et 4», rapporte l’agence SPS.

Le choix de ces textes n’est pas le fruit du hasard. En effet, l’article 3 appelle notamment les composantes de l’organisation à «défendre la souveraineté, l’intégrité territoriale et l’indépendance de ses Etats membres». Quant à l’article 4, il exige le «respect des frontières existant au moment de l’accession à l’indépendance» ; «l’interdiction de recourir ou de menacer de recourir à l’usage de la force entre les Etats membres de l’Union» ; la «non-ingérence d’un Etat membre dans les affaires intérieures d’un autre Etat membre».

Le texte également institut «le droit de l’Union d’intervenir dans un Etat membre sur décision de la Conférence (des chefs d’Etats, ndlr), dans certaines circonstances graves, à savoir : les crimes de guerre, le génocide et les crimes contre l’humanité».

Brahim Ghali a également indiqué que «les forces marocaines ont ciblé des civils sahraouis sans défense et des civils de pays voisins par des armes développées ce qui fait penser à une politique d’extermination systémique». Des allégations en phase avec la position déclinée et défendue par l’Algérie, depuis la semaine dernière.

 

Recevez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus