Budget: 4,5% du PIB alloué à la protection sociale

Un nouveau rapport mondial de l’Organisation internationale du travail (OIT) sur la protection sociale 2020-2022 décortique la situation du Maroc dans ce domaine. Les données concernant le Maroc montrent que des efforts importants doivent être menés pour parvenir à la généralisation de la couverture sociale.

46,9% de la population mondiale seulement bénéficie d’au moins une prestation de protection sociale tandis que les 53,1% restants, soit pas moins de 4,1 milliards de personnes, ne disposent d’aucune protection. Ces chiffres proviennent d’un nouveau rapport mondial de l’Organisation internationale du travail (OIT) sur la protection sociale 2020-2022. Les données concernant le Maroc montrent que des efforts importants doivent être menés pour parvenir à la généralisation de la couverture sociale.

L’OIT fait remarquer que seule 20,5% de la population marocaine est couverte par au moins une prestation de protection sociale (hors santé, c’est-à-dire sans compter les soins de santé et les prestations de maladie). «Il est important de noter à ce sujet que le taux de couverture en Afrique du Nord est de 33,8% et de 17,4% pour le continent africain. En Afrique du Nord, 3 pays devancent le Maroc, à savoir la Tunisie avec un taux de couverture de 50,2%, suivie de la Libye (46,2%) et de l’Egypte (34,7%). L’OIT ne dispose d’aucune donnée concernant l’Algérie. Pour ce qui est du Soudan, seule 9,3% de la population est couverte par au moins une prestation de protection sociale», révèle le journal, ajoutant que la grande majorité des enfants au Maroc ne bénéficie pas d’une couverture sociale effective, et que la proportion d’enfants couverts par des prestations de protection sociale n’est que de 13,4%.

De même, le rapport montre qu’au Maroc, le taux de couverture n’est que de 6,8% pour les personnes présentant un handicap lourd, de 23,4% pour les personnes âgées, 39% pour les travailleurs en cas d’accident du travail et 17,2% pour la population active couverte par le régime de retraite (cotisants actifs).

Au sujet de la couverture sanitaire universelle, le Maroc affiche un taux de seulement 7% au même titre que la Tunisie. Quant aux dépenses publiques pour les systèmes de protection sociale, le Maroc leur consacre 4,5% de son PIB (hors santé), contre 7,7% en Afrique du Nord, 3,8% en Afrique et 12,9% dans le monde. Pour les dépenses publiques destinées à la santé, le Maroc dépense 2,1% du PIB, contre 2,4% en Afrique du Nord, 2% en Afrique et 5,8% dans le monde. Notons que les lacunes en matière de couverture, d’exhaustivité et d’adéquation des systèmes de protection sociale sont liées à un sous-investissement notable, notamment en Afrique, en Asie et dans les États arabes.

laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus