Sahara marocain: Les Etats-Unis confirment leur soutien au plan marocain d’autonomie

En visite au Maroc, la sous-secrétaire d’Etat américaine, Wendy Sherman, a réitéré la position de son pays au sujet du Sahara marocain et de l’initiative d’autonomie.

Le ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, a eu, mardi 8 mars à Rabat, des consultations politiques avec la sous-secrétaire d’Etat américaine, Wendy Sherman, en visite de travail au Royaume en marge du Dialogue stratégique Maroc-USA.

Intervenant lors d’un point de presse conjoint avec la responsable américaine, Nasser Bourita s’est félicité de la « qualité des relations séculaires liant le Maroc et les États-Unis et de la densité des échanges bilatéraux multiformes sur les plans économique, politique, stratégique, militaire et sécuritaire ».

Le ministre a particulièrement salué la position constante des États-Unis au sujet de la marocanité du Sahara et le soutien américain au plan d’autonomie proposé par le Maroc en tant que solution crédible, sérieuse et réaliste à ce conflit régional artificiel.

Réitérant la position de son pays au sujet du Sahara marocain et de l’initiative d’autonomie, Wendy Sherman a loué la contribution du Royaume au processus de paix au Proche-Orient et au dialogue inter-libyen.

La responsable américaine a également relevé que les relations liant le Maroc et les Etats-Unis, consacrées par le Traité d’amitié datant de 1778, n’ont cessé de s’intensifier au gré des échanges bilatéraux et de la convergence des points de vue sur différentes questions d’ordre régional et international.

A l’occasion de sa visite au Maroc, Wendy Sherman a tenu une réunion avec Nasser Bourita. Elle a co-présidé avec lui une session du Dialogue stratégique, qui s’inscrit dans le cadre des consultations régulières entre le Royaume et les Etats-Unis d’Amérique.

Cette session, sanctionnée par un communiqué conjoint, a été l’occasion pour les diplomaties américaine et marocaine de passer en revue une série de questions d’intérêt commun, dont la coopération sécuritaire et en matière des droits de l’Homme, et de couvrir des questions d’ordre régional ayant trait au Sahel, à la Libye et à l’Ukraine.

Dans ce communiqué, la diplomatie américaine a mis en avant le soutien de Washington au plan d’autonomie proposé par le Royaume et salué le rôle régional du Maroc en matière de coopération sécuritaire.

Recevez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus