Ouverture de la 35eme session ordinaire du Sommet de l’Union africaine

Les Chefs d’Etat et de gouvernement des 54 pays membres de l’Union africaine ont entamé, samedi au siège de l’organisation panafricaine à Addis-Abeba, les travaux de la 35eme session ordinaire du Sommet de l’Union avec la participation du Maroc.

 

Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, M. Nasser Bourita, représente SM le Roi Mohammed VI à cette 35eme session placée cette année sous le thème «Bâtir une résilience en matière de sécurité nutritionnelle sur le Continent africain : renforcer l’agriculture, accélérer le développement socioéconomique et du capital humain».

Le 35eme Sommet de l’UA se penchera, deux jours durant, notamment sur les questions liées à la thématique de l’année 2022, la riposte à la pandémie de COVID-19 en Afrique, la reprise économique, le développement et l’intégration du Continent, la gouvernance, les changements climatiques et des projets d’instrument juridique en plus des points liés à la paix et la sécurité.

Ce Sommet a été précédé par la tenue de la 40eme session du Conseil exécutif de l’Union qui a examiné, entre autres, le rapport de la 43è session ordinaire du Comité des représentants permanents, le rapport annuel de l’Union et de ses organes, les rapports des comités du conseil exécutif et des comités ad hoc, le rapport de la 3è réunion de coordination semestrielle, le rapport d’étape sur la pandémie de Covid-19 et ses conséquences socio-économiques sur les économies africaines, le rapport d’avancement sur l’opérationnalisation du CDC Afrique, le rapport d’étape sur l’incident survenu au Parlement panafricain (PAP) et le rapport d’avancement sur l’état de la mise en œuvre des décisions antérieures du Conseil exécutif et de la Conférence ainsi que l’examen de projets d’instruments juridiques.

Les ministres des Affaires étrangères ont aussi adopté le projet de l’ordre du jour du 35è Sommet de l’UA et des décisions de la 40è session du Conseil exécutif.

Parmi les moments forts de la session du Conseil exécutif, figurent notamment l’élection et nomination de quinze membres du Conseil de Paix et de Sécurité de l’Union, dont le Royaume du Maroc qui a été élu pour un mandat de trois ans.

Recevez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus