Bilan

Othman Chérif Alami: «Nous voulons une campagne interactive basée sur les échanges»

Le Conseil régional du tourisme (CRT) de la Région Casablanca-Settat a annoncé ce 4 novembre 2021 le lancement de la campagne de promotion sera placée sous le message phare « Casablanca with love » et se déroulera du 15 novembre 2021 au 15 janvier 2022.

« Quand on a commencé à investiguer autour de cette région, on a découvert une ville de Casablanca qu’on n’a jamais visité ». Une déclaration qui veut tout dire de la part de Othman Chérif Alami, président du Conseil régional du tourisme (CRT) de la région Casablanca-Settat lors d’un point de presse.

Pour sa campagne promotionnelle placée sous le message« Casablanca with love » et qui se déroulera du 15 novembre 2021 au 15 janvier 2022, le CRT a opté pour un plan de communication qui repose sur l’affichage au départ de grandes villes émettrices de touristes vers Casablanca, à savoir Fès, Marrakech, Tanger, Rabat… Le Conseil mettra également à contribution en faveur de cette campagne de communication, la radio avec des capsules et messages en trois langues (Arabe, Français et Anglais) et la Darija.

Le digital est aussi un axe majeur : le CRT compte impliquer les internautes pour contribuer à la promotion de leurs régions à travers plusieurs mécanismes qui seront dévoilés au fur et à mesure de la campagne. « Nous voulons une campagne interactive basée sur les échanges avec les citoyens de la région et les marocains plus généralement », explique le président du Conseil.

Le dispositif digital reposera également sur un site web à la pointe de la technologie, qui répondra aux différentes étapes et expérience du visiteur dans le but d’informer et faire découvrir cette région.

D’autres outils digitaux vont être mis en place. Il s’agit d’une carte interactive qui permet de chercher l’information sous différents angles avec une brochure thématique et la production de capsules vidéos des circuits touristiques de la région. « Notre ambition est obligatoirement grande pour la promotion du tourisme. Il y a du travail à faire, on n’est qu’au début, et on va travailler avec acharnement et un engagement militant », confie-t-il

laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus