Maroc-Royaume-Uni: Hausse importante des exportation marocaines des fruits et légumes

En janvier 2021, soit un mois après l’entrée en vigueur du Brexit, les importations du Royaume-Uni en fruits et légumes frais depuis le Maroc sont en hausse de 50%… au détriment des importations issues des pays européens.

Les hausses peuvent donner le vertige: +459% pour les fraises, +57% pour les agrumes, +14% pour la tomate, +822% pour les courgettes… Les exportations marocaines de fruits et légumes à destination du Royaume-Uni ont littéralement explosé au cours du mois de janvier 2021, à en croire les statistiques de Fruitandvegetablefacts.com, une plateforme spécialisée dans la fourniture de données quantitatives sur l’évolution du marché international des fruits et légumes frais. Ces statistiques se basent sur les données fournies par le HMRC, le département du gouvernement du Royaume-Uni en charge de la collecte des taxes.

Tous fruits et légumes confondus, les exportations marocaines vers le Royaume-Uni ont bondi de 51% au cours du mois de janvier 2021, en comparaison avec le mois de janvier 2020, pour atteindre un total de 30.648 tonnes. C’est presque 10.000 tonnes de plus qu’en janvier 2020.

Cette percée des expéditions marocaines de fruits et légumes vers le Royaume-Uni intervient au moment où les importations britanniques en provenance de ses ex-partenaires de l’Union européenne sont en baisse sensible, de l’ordre de -20%, permettant aux produits marocains de gagner des parts de marché.

La part des importations britanniques en provenance de l’UE, pour cette catégorie de produits, est passée de 55% les années précédentes à 47% en janvier 2021.

Avec un total de 148.500 tonnes à fin janvier, l’Espagne reste de loin le premier fournisseur de fruits et légumes frais du Royaume-Uni, mais affiche tout de même une baisse de 10%.

La baisse est plus marquée pour les Pays-Bas (-26% à 25.500 tonnes) et l’Afrique du Sud (-13% à 23.500 tonnes). Le Maroc a d’ailleurs dépassé ces deux pays parmi les principaux fournisseurs du Royaume-Uni en fruits et légumes.

S’il est encore prématuré de parler d’un effet Brexit pour expliquer ce boom des exportations marocaines, il reste que la sortie du Royaume-Uni de l’UE l’oblige à diversifier ses sources d’approvisionnement en fruits et légumes. Le Maroc, avec lequel le Royaume-Uni est lié par un accord d’association depuis le 1er janvier 2021, apparait dès lors comme un fournisseur idéal.

Pour s’approvisionner davantage auprès du Maroc, Londres compte même lancer une nouvelle ligne maritime directe entre les deux Royaumes, afin d’aider les produits marocains à éviter les frictions frontalières, nées du Brexit, sur les marchandises arrivant, via l’Europe, par voie routière.

Cette nouvelle ligne maritime, qui reliera directement Tanger à Poole dans le sud de l’Angleterre, et qui sera gérée par United Seaways, devrait permettre aux produits marocains d’accéder en moins de trois jours au territoire anglais, contre plus de six jours actuellement par voie terrestre. Cette nouvelle voie devrait également permettre d’éviter la congestion routière et les procédures d’importations supplémentaires engendrées par le Brexit.

laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus