Bilan

Marché de l’art: Un secteur qui ne connait pas la crise

Les ventes aux enchères d’art contemporain ont atteint un niveau historique de 2,7 milliards de dollars sur l’exercice 2020-2021, tirées par les certificats d’authenticité numérique (NFT) pour les contenus digitaux et les enchères en ligne, selon le rapport annuel de la société Artprice, leader mondial de l’information sur le marché de l’art.

En effet, l’art contemporain pèse 23% du marché de l’art contre 3% pour l’exercice 2000-2001, avec 102.000 œuvres contemporaines (peinture, sculpture, installations, dessins, photographies, estampes, vidéos, œuvres digitales en NFT) entre le 30 juin 2020 et le 30 juin 2021, précise le rapport.

Cela représente 34.600 signatures contemporaines, dont 1.300 entrées et 5.000 records personnels, 770 maisons de ventes réparties dans 59 pays, avec les maisons de ventes aux enchères Christie’s, Sotheby’s et Phillips qui concentrent à elles seules les deux tiers du chiffre d’affaires.

Accès illimité

Les œuvres digitales en NFT représentent « un tiers de la valeur des ventes en ligne, soit 2% du marché de l’art global en 2021 », note le rapport, relayé par les médias. Le street art, qui a beaucoup recours aux NFT, est reconnu comme une discipline majeure, selon le rapport.

Banksy avec des ventes de l’ordre de 123 millions de dollars au premier semestre 2021, fait partie des cinq signatures les plus performantes du monde en salles de ventes, toutes périodes confondues, et se hisse 2e derrière Basquiat (181 millions de dollars de volume d’affaires, soit 7% du résultat mondial).

Dans l’art contemporain, la peinture reste la catégorie reine en termes de valeur (73%) et de lots vendus (42%).

laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus