Bilan

L’Italie salue les efforts « sérieux et crédibles » du Maroc

L’Italie a salué les efforts « sérieux et crédibles » menés par le Maroc dans le cadre des Nations Unies en vue du règlement du dossier du Sahara. « L’Italie encourage toutes les parties à poursuivre leur engagement dans un esprit de réalisme et de compromis », a déclaré le ministre italien des Affaires étrangères, Luigi Di Maio, lors d’un entretien téléphonique, mardi 9 novembre, avec son homologue marocain Nasser Bourita.

Dans un communiqué conjoint publié à l’issue de cet entretien, M. Di Maio a évoqué la position de l’Italie sur la question du Sahara, telle qu’exprimée dans la Déclaration sur le partenariat stratégique multidimensionnel, signée le 1er novembre 2019 à Rabat. Il a ainsi réaffirmé le plein soutien italien aux efforts du secrétaire général de l’Organisation des Nations unies (ONU) pour poursuivre le processus politique, en conformité avec les résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies, notamment la Résolution 2602 du 29 octobre 2021.

Lors de cet entretien, les deux ministres ont loué l’excellence des relations qui lient le Maroc et l’Italie. Ils ont aussi convenu d’accélérer la mise en œuvre du partenariat stratégique multidimensionnel entre les deux pays, indique le communiqué conjoint.

Le Maroc est un partenaire central pour l’Italie « non seulement d’un point de vue politique mais également sur les plans culturel et économique », a souligné le ministre italien.

Il a relevé que « la déclaration conjointe sur le Partenariat stratégique multidimensionnel signée en 2019 représente une avancée majeure pour nos relations bilatérales ». « Nous entendons approfondir notre partenariat par des consultations de haut de niveau« , a-t-il poursuivi.

Le ministre italien a fait remarquer que « malgré la crise sanitaire liée à la Covid-19, les échanges en 2019 entre les deux pays ont augmenté de 4,6% ». L. Di Maio a rappelé, à ce propos, la présence importante au Maroc d’entreprises italiennes dans différents secteurs, notant que les échanges avec N. Bourita ont été l’occasion d’évoquer les perspectives qu’offre le marché marocain pour ces entreprises.

Il a exprimé « la pleine disposition de l’Italie » à organiser, dès que possible en fonction de l’évolution de la situation sanitaire, un « business forum » axé sur des secteurs importants au Maroc.

Les deux ministres ont aussi réaffirmé leur grand intérêt au maintien et au renforcement du cadre juridique qui lie le Maroc à l’Union européenne, jugé essentiel pour garantir la poursuite et la stabilité de leur partenariat stratégique,

Par ailleurs, le chef de la diplomatie italienne a fait part de la satisfaction de l’Italie du niveau de collaboration existant entre les deux pays sur la question migratoire.

Les échanges ont également porté sur d’importants dossiers régionaux et internationaux, dont la question libyenne. « L’Italie apprécie l’engagement du Maroc sur ce dossier et les dernières initiatives qui ont permis de réunir des délégations libyennes à Bouznika », a déclaré le ministre italien.

laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus