L’indien HCL installe un “delivery center” au Maroc

HCL Technologies a signé un mémorandum d’entente avec le ministère de la Transition numérique et de la réforme de l’administration pour établir un «delivery center» au Maroc. Objectif: produire des services technologiques à forte valeur ajoutée, destinés à ses clients partout à travers le monde.

Hindustan computers limited (HCL Technologies) envisage de lancer un investissement au Maroc. À travers son projet, le groupe indien projette de créer des milliers d’emplois à forte valeur ajoutée dans le secteur de l’outsourcing, notamment dans le domaine du codage, des logiciels et des services IT.

Pour se faire, une cérémonie de signature d’un mémorandum d’entente a été organisée, à la fin de la semaine dernière, à Noida en Inde, par la ministre déléguée chargée de la Transition numérique et de la réforme de l’administration, Ghita Mezzour, et la présidente de ce géant indien de l’informatique, Roshni Nadar Malhotr.

Dans le détail, HCL Technologies prévoit d’établir un «delivery center» au Maroc, dans l’objectif de produire des services technologiques à forte valeur ajoutée pour ses clients dans le monde, affirme-t-on auprès du ministère de la Transition numérique.

À noter que l’opérateur indien envisage également d’investir dans la formation initiale et continue des talents marocains dans le domaine du digital. Cette signature marque ainsi l’installation au Maroc d’un géant de l’outsourcing, HCL Technologies, qui opère dans une cinquantaine de pays. Il emploie environ 200.000 personnes dans le monde, en 2022, avec un chiffre d’affaires de plus 11 milliards de dollars.

Cet investissement stratégique permettra au groupe indien d’étendre ses capacités de production et de livraison à l’échelle mondiale, «en s’appuyant sur la position stratégique du Maroc, notamment sa proximité géographique avec l’Europe, son statut de porte d’entrée vers le reste du continent africain, ainsi que sa connectivité et sa richesse en talents IT», est-il relevé.

Rappelons que ce mémorandum d’entente marque un choix stratégique important pour le marché indien, qui représente plus de 52% du marché mondial de l’outsourcing IT. S’agissant du Maroc, le pays se place, aujourd’hui, parmi les trois premières destinations d’outsourcing en Afrique.

Cette convention a été conclue dans le cadre de la visite d’une délégation économique marocaine en République d’Inde, menée par Ghita Mezzour. La cérémonie a eu lieu en présence de l’ambassadeur du Maroc en Inde, Mohamed Maliki et de représentants de l’AMDIE (Agence marocaine de développement des investissements et des exportations) et de MedZ (leader marocain de l’aménagement et de développement des parcs d’outsourcing).

Recevez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus