L’épidémie du Covid-19 poursuit son déclin au Maroc

L’épidémie de la Covid-19 poursuit son déclin dans les différentes régions du Maroc, a annoncé mardi le ministère de la Santé et de la protection sociale.

 

«La quatrième période intermédiaire dans notre pays se poursuit pour la septième semaine consécutive et se caractérise par une très faible propagation du virus SARS-Covid-2 dans les différentes régions du Royaume, et ce depuis la deuxième semaine du mois d’août 2022», a indiqué Mouad Mrabet, coordonnateur du Centre national des opérations d’urgence de santé publique du ministère, dans une présentation du bilan bimensuel de la situation épidémiologique (08 août – 25 septembre).

En ce qui concerne les nouveaux cas d’infection hebdomadaires, Mouad Mrabet a fait état d’un taux inférieur à un cas pour chaque 100 000 habitants/semaine depuis cinq semaines. Le taux de positivité hebdomadaire est resté en-dessous de 1% au cours de la même période.

D’autre part, il a souligné que les cas graves et critiques ont atteint leur faible niveau depuis le début de la propagation du virus, précisant que 14 personnes ont été admises aux services de réanimation et de soins intensifs durant le mois de septembre, soit en moyenne un cas tous les deux jours. 27 patients ont quitté les services de réanimation après l’amélioration de leur état de santé.

S’agissant des décès, selon le responsable, cinq cas ont été signalés en septembre, soit le nombre le plus bas enregistré depuis le début de l’épidémie à l’échelle nationale. Depuis le début de la période intermédiaire (7 semaines), 21 personnes, toutes atteintes de maladies chroniques, sont décédées par le covid-19 avec une moyenne d’âge de 67 ans, a-t-il noté.

Neuf d’entre-elles n’avaient reçu aucune dose de vaccin, huit se sont vues administrer deux doses depuis au moins un an et quatre ont reçu trois doses il y a huit mois ou plus. Concernant les variants du virus SARS-Covid-2 circulant au Maroc, Omicron demeure actuellement dominant avec son sous-variant BA.5 (94%).

En relation avec la campagne nationale de vaccination, le taux de couverture de la population générale par la troisième dose (booster) s’élève à 18,6% avec un taux de continuité de 29,2%.

A cet égard, le ministère de la Santé et de la protection sociale a réitéré l’appel aux personnes âgées, immunodéprimées et celles atteintes de maladies chroniques à recevoir la troisième dose du vaccin anti-Covid 19, puis une dose de rappel, afin d’augmenter le niveau d’immunité.

 

vous pourriez aussi aimer
laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus