Le flux net des investissements marocains à l’étranger marque le pas à fin janvier

A plus d’un titre, l’investissement fait pale figure en cette période de pandémie. Le opérateurs marocains n’échappent pas à cette conjoncture puisque le flux net des investissements marocains à l’étranger baisse de 77,6% à fin janvier.

Au titre du premier mois de l’année 2022, les investissements directs marocains à l’étranger (IDME) se situent à 1.540MDH, affichant une baisse de 30,6% ou -678MDH par rapport au même mois de l’année précédente. D’un autre côté, les cessions de ces investissements portent sur un montant de 1.208 MDH en hausse de 64,6% ou +474 MDH. Ainsi, le flux net des IDME baisse de 77,6% ou -1.152 MDH.

Aussi, selon l’Office de change à fin janvier 2022, les recettes des Investissements Directs Étrangers (IDE) enregistrent une légère baisse de 4,5% ou -79 MDH (1.696 MDH à fin janvier 2022 contre 1.775 MDH à fin janvier 2021).

De leur côté, les dépenses baissent de 14,8% ou -171MDH. Ainsi, le flux net des IDE augmente de 14,9% ou +92MDH passant de 618MDH à fin janvier 2021 à 710MDH à fin janvier 2022.

 

Recevez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus