La région MENA est la plus inégalitaire au monde selon World Inequality Report 2022

Le World Inequality Lab, fondé par l’économiste Thomas Piketty, a publié son Rapport sur les inégalités dans le monde 2022. Selon ce rapport, les 10 % les plus riches de la population mondiale s’approprient actuellement 52 % du revenu mondial, alors que la moitié la plus pauvre de la population ne gagne que 8 % de ce revenu.

Les inégalités de richesse dans le monde seraient encore plus prononcées que les inégalités de revenus, car la moitié la plus pauvre de la population mondiale ne possède pratiquement aucune richesse, à peine 2 % du total. Ainsi, le rapport a noté que « les inégalités mondiales contemporaines sont proches des niveaux du début du 20e siècle, à l’apogée de l’impérialisme occidental. »

Le rapport nous apprend que la région MENA est la région la plus inégalitaire. « Les inégalités varient considérablement entre la région la plus égalitaire (Europe) et la plus inégalitaire (Moyen-Orient et Afrique du Nord, c’est-à-dire la région MENA). « En Europe, la part des 10 % de revenus les plus élevés est d’environ 36 %, alors qu’elle atteint 58 % dans la région MENA. Entre ces deux niveaux, nous observons une diversité de modèles. En Asie de l’Est, les 10 % les plus riches représentent 43 % du revenu total et en Amérique latine, 55 %.

A la région MENA s’ajoute l’Amérique latine, l’Afrique subsaharienne et Sud-Est asiatique. Dans ces régions, 10 % de la population capte plus de 55 % des revenus. Aux Etats-Unis, c’est 45 % et en Europe 36 %. Selon le rapport, les 52 personnes les plus fortunées ont vu la valeur de leur patrimoine croître de 9,2 % par an depuis 25 ans, largement plus que les catégories moins dotées.

Au nord du continent africain, excepté la Libye en l’absence du traitement de son dossier, le Maroc fait à peine mieux dans ce domaine avec presque 50 %, ce qui n’est pas le cas du géant nigérian, première économie du continent, où leur part est de 43 %, à peine plus qu’au Mali (41 %). En Algérie, le top 10 cumule 37 % du revenu national. Le club du 1 % le plus riche, soit les personnes détenant plus de 1,3 million de dollars en patrimoine, a lui capté plus du tiers de la fortune accumulée sur la planète depuis 1995.

laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus