La migration et le terrorisme au menu d’une réunion entre Laftit et Marlaska

Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur, s’est entretenu avec son homologue espagnol, Fernando Grande-Marlaska, au sein du ministère à Madrid. Au cœur des discussions, l’immigration et le terrorisme, au moment même où l’opération Marhaba débute.

Le ministre espagnol de l’Intérieur, Fernando Grande-Marlaska rencontre, ce mercredi au siège du ministère à Madrid, son homologue marocain Abdelouafi Laftit. Il s’agit d’une «réunion régulière» au cours de laquelle les questions liées à l’immigration et au terrorisme seront discutées, comme lors d’occasions précédentes, indiquent des sources du département espagnol de l’Intérieur, citées par EFE.

L’agence espagnole rappelle que la rencontre coïncide avec le lancement, ce mercredi, de l’Opération Paso del Estrecho (OPE) en Espagne, l’équivalente de l’Opération Marhaba au Maroc, après deux ans de suspension, destinée à «faciliter pendant trois mois le transit par l’Espagne de plus de trois millions de Marocains qui, depuis l’Europe, vont passer leurs vacances dans leur pays d’origine».

La rencontre entre les responsables de l’intérieur de l’Espagne et du Maroc a également lieu un mois après la réouverture des postes frontaliers marocains avec Ceuta et Melilla aux voyageurs, le 17 mai dernier, après avoir été fermés pendant plus de deux ans.

EFE note aussi que cette rencontre entre les deux ministres intervient au milieu de la crise entre l’Espagne et l’Algérie, au lendemain de la récente décision de l’Algérie de suspendre le traité d’amitié, de bon voisinage et de coopération avec l’Espagne, signé le 8 octobre 2002.

 

Recevez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus