Hydrogène vert: Naissance d’une plateforme technologique dédiée à la R&D

L’IRSEN (Institut de Recherche en Énergie Solaire et en Énergies Nouvelles), OCP et l’UM6P (Université Mohamed VI Polytechnique) viennent de signer un accord-cadre de coopération pour la mise en place de la plateforme technologique Green H2A, dédiée à la R&D et à l’Innovation dans la filière de l’Hydrogène Vert et ses applications (« Power-To-X »).

Cette plateforme sera une première à l’échelle africaine. Green H2A a pour ambition de jouer un rôle majeur dans le déploiement industriel de la filière de l’hydrogène vert et de ses applications au Maroc. « Elle permettra d’investiguer, tester, démontrer, adapter au contexte local, et mettre à l’échelle les technologies innovantes de ce secteur porteur du futur. Aux côtés de la Commission Nationale de l’Hydrogène Vert, et du Cluster Green H2 Maroc, GreenH2A constitue un maillon structurant de l’écosystème de l’Hydrogène Vert dans notre pays, et renforçant sa chaine de valeur », expliquent les trois signataires de l’accord de coopération.

Notons que Green H2A accompagnera le monde académique et socio-économique et contribuera à l’émergence de la filière sur plusieurs plans. La plateforme sera située au cœur du site industriel de Jorf Lasfar du groupe OCP, sur une superficie initiale de 5ha. Elle sera dotée d’autres pilotes et démonstrateurs « outdoor » à venir, et sera munie d’un bâtiment abritant des laboratoires « indoor », ainsi que des bureaux pour les chercheurs.

Force est de souligner que l’un des premiers projets de la plateforme Green H2A est un pilote préindustriel de production de 4 tonnes par jour d’ammoniac vert, équipé d’une capacité d’électrolyse de 4MW, dont 2MW PEM et 2MW Alcalin.

« La production de l’hydrogène Vert est une valeur ajoutée à la production d’électricité de source renouvelable, en particulier sa transformation en produits à plus forte densité énergétique et à fort potentiel économique, qui répondra à une demande mondiale importante en molécules vertes permettant de se rapprocher d’une neutralité carbone », a assuré Abdelaziz El Mallah, Directeur Exécutif Industriel du groupe OCP.

Pour sa part, Badr Ikken, Directeur général de l’IRSEN, fait remarquer que Green H2A sera aussi un allié clé pour les parties prenantes nationales concernées, afin de valoriser l’innovation et de maximiser la localisation de la valeur industrielle dans le royaume.

« Ce projet est une grande opportunité pour le Maroc qui a été reconnu en 2018, parmi les 6 pays au plus fort potentiel au niveau mondial. La Production de l’hydrogène vert au Maroc favorisera notre croissance économique, contribuera à la décarbonation de notre industrie et nous permettra de cofinancer notre transition et notre sécurité énergétique », explique, de son côté, Hicham El Habti, Président de l’UM6P.

Recevez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus