Hakim Ziyech annonce sa retraite internationale

L’international marocain Hakim Ziyech a assuré ce mardi qu’il se concentrait sur son club, Chelsea, et qu’il ne retournerait plus jouer avec l’équipe nationale du Maroc. «C’est clair pour moi», assure le joueur de Chelsea, pour qui cette décision est «finale». Conscient que son absence en équipe nationale puisse être une mauvaise nouvelle pour certains, le joueur s’est dit désolé pour les supporters marocains.

Quant au conflit qui l’opposait au sélectionneur national Vahid Halilhodžić, qui ne voulait pas voir  H.Ziyech jouer pour le Maroc, le joueur a avoué s’être senti mal d’être écarté de la sorte. «C’est une décision qu’il a prise, il faut la respecter», ajoute-t-il. Malgré tout, le joueur a de nouveau sous-entendu que le sélectionneur aurait menti sur la situation.

H. Ziyech avait déjà accusé le sélectionneur de mentir sur les causes de leur différend, demandant à V.Halilhodžić de «dire la vérité».  En effet, après les déclarations du sélectionneur national du Maroc au sujet du tempérament et des attitudes de l’international H. Ziyech, ce dernier a brièvement répondu à l’entraîneur. «La prochaine fois où tu parles, dis la vérité», a écrit le footballeur sur son compte Instagram, accompagnant son message d’un emoji de clown. Bien qu’il suggère que tout n’a pas été dit, le joueur ne s’est pas expliqué sur sa version des faits à lui.

Pour rappel, le sélectionneur de l’équipe nationale du Maroc a récemment estimé que le comportement «indiscipliné» et «inapproprié» de H. Ziyech était la raison pour laquelle l’international n’a pas été appelé, en préparation des matches opposant les Lions de l’Atlas au Soudan et à la Guinée, dans le cadre des éliminatoires du Mondial 2022. Il a notamment indiqué que le footballeur refusait de s’entraîner avec le groupe.

«Au cours de la dernière période, Ziyech ne se comportait pas comme un joueur de l’équipe nationale. Il est arrivé en retard jusqu’au dernier stage d’entraînement et a refusé de travailler», à souligné V. Halilhodžić. «Pour la première fois de ma carrière de sélectionneur, je vois un tel comportement. Il a refusé de participer à un match et a affirmé qu’il était blessé, même si tous les tests ont prouvé qu’il ne souffrait d’aucun problème. Tant que je suis là, je ne tolérerai pas son comportement», a-t-il encore indiqué.

 

 

 

Recevez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus