Fouzi Lekjaa, ministre délégué auprès du ministre de l’Economie et des Finances, chargé du Budget

Le Roi Mohammed VI a nommé, jeudi 7 octobre, les membres du nouveau gouvernement. Retour sur le parcours de Fouzi Lekjaa, ministre délégué auprès du ministre de l’Economie et des Finances, chargé du Budget.

Fouzi Lekjaa, né le 23 juillet 1970 à Berkane (Maroc), est un homme d’affaires et un dirigeant sportif marocain de football, président de la fédération royale marocaine de football depuis 2014. Il est le premier Marocain à entrer au conseil exécutif de la Fifa. A, 51 ans il est devenu au fil des ans une figure de la diplomatie sportive du royaume.

Deuxième vice-président de la Confédération africaine de football (CAF) et directeur du budget au sein de la même organisation panafricaine, le natif de Berkane (nord-est) a restructuré et fait avancer la professionnalisation du football marocain depuis son accession à la tête de la Fédération royale marocaine de football (FRMF) en 2014.

F. Lekjâa est ainsi l’initiateur de plus de quarante conventions de partenariat avec des fédérations africaines, lesquelles permettent au Maroc de conserver une aura dans le milieu à l’échelle du continent. En parallèle de ses fonctions, il était également le plus jeune directeur du budget du ministère des Finances. À ce poste, il assurait la gestion de l’investissement public.

F. Lekjâa, ingénieur agronome, est diplômé de l’École nationale de l’administration, commence sa carrière comme inspecteur des finances avant de grimper les échelons un à un. Nommé responsable de la division du secteur agricole et de la compensation à la direction du budget du ministère des Finances, il décroche le graal en 2011 en devenant le plus jeune directeur du budget du royaume. L’homme tient les cordons de la bourse de l’État.

Il n’en oublie pas pour autant sa ville. Haut fonctionnaire apprécié la semaine, F. Lekjâa devient en 2009 président du club de son enfance, la Renaissance sportive de Berkane (RSB) – la même année, le technocrate Ali Fassi Fihri est désigné à la tête de la FRMF, en lieu et place du général Hosni Benslimane. En deux saisons seulement, il fait accéder le RSB au championnat d’élite, dont il était absent depuis 1984.

laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus