Bilan

Festival Med Film de Rome: Le Départ» du réalisateur Saïd Hamich primé

Le court métrage marocain «Le Départ» du réalisateur Saïd Hamich a remporté le prix «Methexis» du concours international du court métrage, lors de la 27e édition du festival Med Film, qui a pris fin dimanche à Rome. Ce film traite de l’impact social de l’immigration, un phénomène qui unit tous les pays de la Méditerranée.

Le réalisateur a transmis, à travers Adil, un enfant âgé de 11 ans, la souffrance des familles, dont l’un de ses membres choisit de quitter sa patrie en quête d’un avenir meilleur. «Le cinéma marocain, porté ces dernières années par de jeunes créateurs et artistes, a réalisé des progrès notables» a déclaré à la MAP, la présidente du MED Film, Ginella Vocca.

Les films marocains sont aujourd’hui présents en force dans les différentes manifestations cinématographiques internationales grâce à la variété des thématiques traitées et l’originalité de la nouvelle génération, a souligné Mme Vocca, se félicitant de l’étroite collaboration entre les acteurs culturels italiens et l’ambassade du Royaume à Rome, qui veille à promouvoir la scène artistique marocaine dans toutes ses dimensions.

Accès illimité

Dans la même catégorie, le court métrage italien «Figlio santo» d’Aliosha Massine a décroché le prix «Cervantes Roma». Pour la compétition officielle, le prix du meilleur film «Amore e psiche» a été attribué au long métrage égyptien «Amira» de Mohamed Diab alors que le prix spécial du jury et celui de la meilleure réalisation sont revenus, respectivement, au film tunisien «Une histoire d’amour et de désir» de Leyla Bouzid, qui a remporté en outre les prix «Valentina Pedicini» et «Più Culture», et au long métrage «Mariner of the Mountains » de Karim Aïnouz.

Hommage à Faouzi Bensaïdi

La 27ème ème édition du Med Film a choisi le Maroc comme invité d’honneur. Dans le cadre de cet hommage rendu au Royaume, plusieurs courts métrages marocains ont été projetés tout au long du festival. Il s’agissait notamment de «Aya Goes to the Beach» de Maryam Touzani, «Bout-à-bout» d’Asmae El Moudir, «Mutts» de Halima Ouardiri et «Valse avec Asmahane» de Samia Charkioui. En marge de la cérémonie d’ouverture du festival Med Film, un hommage a été rendu au réalisateur marocain Faouzi Bensaïdi en lui attribuant le prix de la carrière «Premio alla carriera».

laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus