Dar Almoustatmir Al Qaraoui, la réponse idoine pour la promotion de l’entrepreneuriat agricole

Conçu et architecturé pour répondre aux besoins de l’entrepreneuriat des jeunes dans le domaine agricole, Dar Al Moustatmir Al Qaraoui, initié par le groupe Crédit Agricole du Maroc (GCAM) est en phase de devenir un pilier majeur de la stratégie Génération Green 2020-2030.

Lundi 6 décembre 2021, une date qui marque un tournant des plus constructifs pour le développement de l’entrepreneuriat agricole et rural. En effet, en collaboration avec le ministre de l’Agriculture, le groupe Crédit Agricole du Maroc a lancé Dar Al Moustatmir Al Qaraoui, un nouveau concept de guichet unique propre à la banque, spécialisé dans l’accompagnement des jeunes entrepreneurs agricoles.

Dans la continuité de cet effort d’accompagnement, le GCAM a annoncé la mise en place de plusieurs solutions visant à faciliter et à encourager l’entrepreneuriat des jeunes dans le monde rural. Parmi lesquelles on note le nouveau concept de guichet unique qui va se déployer dans toutes les régions du Royaume et offrir des services d’accompagnement aux entrepreneurs agricoles, de l’idée jusqu’à la réalisation.

Appelé Dar Al Moustatmir Al Qaraoui (maison de l’investisseur rural), ce concept est une structure d’accueil, d’orientation et d’encadrement qui va assurer un appui non financier aux entrepreneurs pour réaliser leurs projets de telle sorte que leurs dossiers de demande de financement aient le maximum de chance de réussite.

La structure offrira aussi un service de conseil quant à la structuration du projet, le choix des statuts juridiques, les démarches administratives tout en leur conférant les adresses et les sources d’informations qui peuvent leur être utiles. Une telle démarche va permettre de développer l’entrepreneuriat agricole, notamment le secteur de l’Agritech qui est en plein essor avec la stratégie nationale Génération Green 2020-2030.

L’appui aux jeunes porteurs de projets agricoles s’étendra jusqu’à la phase post-création pour appuyer leur développement durant toutes les phases du cercle de vie de leurs projets. Pour atteindre la vocation de cette nouvelle structure, un réseau de centres régionaux sera déployé avec le lancement, dans l’immédiat de treize centres à Ksar El Kébir, El Hajeb, Berkane, Khemisset, Benslimane, Rabat, Fkih Bensalah, Kelaa Sraghna, Errachidia, Taroudant, Guelmim, Dakhla et Laâyoune.

Ensuite et dans une seconde phase, ce sont 15 autres localités qui seront concernées, annonce Hanane Aajli, directrice du pôle accompagnement du développement au GCAM.

 

 

 

laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus