CFG Bank: Indicateurs dans le vert cinq ans après le lancement de la banque

Pour la première fois depuis le lancement de ses activités en 2015, le résultat net après impôts de CFG Bank franchit le «point mort», ou seuil de rentabilité, pour s’établir à 3 millions de dirhams.

Pour la toute première fois de sa jeune histoire, CFG Bank parvient à dégager des bénéfices, plus de 5 ans après le lancement de ses activités bancaires. Selon les résultats semestriels publiés par la banque ce jeudi 16 septembre, le résultat net après impôts franchit le «point mort», ou seuil de rentabilité, et ressort à 3 millions de dirhams au 30 juin 2021, au lieu d’un résultat net déficitaire de 22 millions de dirhams un an plus tôt.

Ce basculement de la rentabilité en territoire vert est conforme projections établies par CFG Bank au moment de son lancement. «Nous avons toujours annoncé que le retour à l’équilibre nécessiterait environ 5 ans, conformément à notre business plan initial. L’atteinte du point mort était prévue pour 2020, mais à cause de la crise du coronavirus, cet objectif pourrait être décalé à 2021», avait ainsi confié, interrogé par Le360, le management de la banque dans un entretien réalisé en 2020.

L’atteinte du seuil de rentabilité vient couronner un premier semestre 2021 marqué par une croissance «significative» des différents indicateurs financiers du groupe, soutenue par une bonne dynamique commercial, que ce soit pour la distribution de crédits ou la collecte de dépôts.

Les encours de crédits ressortent à 6 milliards de dirhams à fin juin 2021, contre 4,8 milliards de DH en juin 2020 et 3,1 milliards de dirhams en juin 2019, soit une croissance de +26% en 12 mois et +93% en 24 mois, indique la banque dans son communiqué financier.

Les dépôts s’établissent quant à eux à 8,3 milliards de dirhams au premier semestre 2021, soit une collecte nette de +2,3 milliards de dirhams entre juin 2020 et juin 2021 (dont plus de 900 millions de dirhams de dépôts à vue).

Cette hausse des crédits et des dépôts a permis au Produit net bancaire consolidé (PNB, qui désigne la valeur ajoutée créée par l’activité de la banque, Ndlr) de progressé de + 23% pour atteindre 161 millions de dirhams à fin juin 2021 contre 131 millions de dirhams en juin 2020. La progression du PNB est également renforcée par «la bonne tenue de la banque d’affaires et des activités de salle des marchés», indique le communiqué.

Le Résultat brut d’exploitation consolidé (RBE), après avoir franchi l’équilibre au premier semestre 2020, affiche une forte progression pour s’établir à +21 millions de dirhams au 30 juin 2021 contre +3 millions de dirhams à la même période en 2020, «grâce à une bonne maîtrise des charges d’exploitation et la progression rapide du PNB». Par ailleurs, le coût du risque reste stable entre juin 2020 et juin 2021 à 11 millions de dirhams, permettant ainsi au Résultat avant impôt de progresser de près de 16 millions de dirhams, pour s’établir à +8,7 millions de dirhams au 30 juin 2021.

Côté perspectives, la hausse des indicateurs financiers de la banque devrait se poursuivre, même si l’incertitude entourant l’évolution de la situation sanitaire persiste. Selon CFG Bank, «l’année 2021, sauf nouvelle dégradation de la situation sanitaire, devrait être une nouvelle année de croissance solide du PNB et d’amélioration du résultat».

laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus