BMCI: Les réalisations semestrielles en territoire positif

En termes de performances commerciales, la dynamique est toujours maintenue avec près de 5,2 milliards de DH de nouvelle production de crédits amortissables au 1er semestre, soit une hausse de 56% par rapport à la même période de l’année dernière.

Lors de la conférence de présentation des résultats semestriels, le management a fait état d’une bonne progression des crédits aux ménages, avec une hausse de l’encours des crédits à la consommation de +5,8% et de celui du crédit à l’habitat de +2,9%.

BMCI a continué à améliorer la structure des ressources en faveur des dépôts à vue, avec une part de plus de 77,1% au premier 2021 contre 76,9% à fin décembre 2020. Précisons que le ratio crédits/ dépôts consolidé, très suivi par la banque, est passé de 114% à fin 2020 à 119,4% à fin juin 2021. Quant au PNB, il est en recul de 2,6% à 1,51 Md de DH, essentiellement à cause de la baisse du résultat des opérations de marché (-22,4%), et ce malgré l’amélioration enregistrée au niveau de la marge d’intérêts (+0,1%) et de la marge sur commissions (+0,2%).

Par ailleurs, les investissements consentis, notamment ceux liés à l’IT, ont pesé sur les frais de gestion qui ont augmenté de 5,9% à 970 MDH. Le coût du risque a baissé de 54,5% suite à la politique anticipative de la gestion des risques retenue l’an dernier dans le cadre de la gestion de la crise sanitaire. Résultat des courses : le bénéfice net consolidé, bénéficiant de la forte amélioration du coût du risque, conjuguée à la cession de l’OPCI, a bondi de 341% à 245,8 MDH.

Partenariat avec Aradei Capital

Durant le premier semestre 2021, BMCI et Aradei Capital ont signé un partenariat stratégique en vertu duquel la BMCI est entrée dans le capital de Aradei Capital. Cette dernière a, de son côté, procédé à l’acquisition des actions de l’OPCI «Cleo Pierre SPI-RFA».

L’objectif de cette opération consiste à loger une partie du patrimoine immobilier de la banque, l’accompagner dans son plan de développement futur et contribuer à la stratégie globale de lancement des OPCI au Maroc. L’opération se base sur un portefeuille d’une centaine d’agences bancaires stratégiques situées dans 17 villes du Maroc et dont la valorisation est de 620 MDH.

laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus