Attijariwafa bank: La première capitalisation boursière retrouve son niveau d’avant

Après une première incursion au-dessus du seuil symbolique de 100 Mds de dirhams en novembre 2017 puis en juin 2019, la capitalisation boursière du groupe Attijariwafa bank est de nouveau audessus de ce niveau, après une succession d’augmentations de capital.

Première capitalisation boursière du secteur bancaire et seconde de la Bourse de Casablanca après Maroc Telecom (123 Mds de dirhams), Attijariwafa bank est la valeur la plus pondérée dans l’indice MASI. Durant le mois d’août, l’action s’est installée une nouvelle fois au-dessus de la barre symbolique des 100 milliards de dirhams après avoir bouclé une nouvelle augmentation de capital par conversion optionnelle des dividendes 2020. Sa valeur boursière est de 100,6 Mds de dirhams actuellement après une hausse de 10% du cours depuis le début de l’année.

Augmentation de capital réussie

Le conseil d’administration de la banque, lors de sa réunion du 25 août 2021, a constaté la réalisation d’une augmentation de capital, dont la période de souscription a été ouverte du 13 juillet au 13 août 2021.  Durant cette étape, les actionnaires ont été invités à souscrire aux actions nouvelles au lieu d’une rémunération en cash. A l’issue de cette période de souscription, le nombre total d’actions souscrites s’élève à 1.967.852 actions nouvelles sur un total de 2.170.081 actions offertes, soit un taux de conversion de 91%.

Ceci a automatiquement permis d’augmenter la capitalisation boursière de la banque qui est le fruit de la multiplication du nombre d’actions composant le capital par le cours de Bourse. Les résultats de cette nouvelle augmentation de capital se situent au même niveau que ceux de la récente opération d’augmentation de capital similaire réalisée par la banque en mars 2021, dont le taux de conversion était également de 91%,  contribuant ainsi à un renforcement de ses fonds propres.

Rappelons qu’au titre du premier semestre 2021, le groupe a  annoncé des crédits et une épargne collectée de respectivement 342,0 milliards de dirhams (+3,6%) et 532,9 milliards de dirhams (+8,7%) sur base consolidée.  Pour sa part, le produit net bancaire s’élève à 12,5 milliards de dirhams, en amélioration de 0,7% par rapport au premier semestre 2020. Cette évolution est principalement liée à la hausse de la marge d’intérêt (+1,8%) et de la marge sur commissions (+14,3%), et ce dans un contexte d’une reprise graduelle de l’activité économique dans les différents pays de présence.

laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus