Bilan

Adieu Sabah Fakhri !

L’artiste syrien Sabah Fakhri, né en 1933 à Alep et décédé ce mardi, à l’âge de 88 ans, est l’une des célébrités de la chanson dans le monde arabe.

Sobhi Abu Qaws, de son vrai nom, est parmi les chanteurs les plus connus, notamment dans le monde arabe. Il a donné des concerts de musique dans de nombreux pays arabes et étrangers, fait le tour du monde et s’est produit sur les plus prestigieuses scènes de par le monde.

Il a également occupé plusieurs postes, dont celui de doyen des artistes, vice-président de l’Union des artistes arabes et directeur du Festival de la chanson syrienne.
C’est dire qu’il fut une figure de proue de la musique orientale.

Accès illimité

Ce chanteur ténor qui fut l’un des derniers maîtres du répertoire des qoudoud alépins, était le disciple de grandes figures de la musique arabe telles que Ali Darouich, Omar Batch et Mohammad Rajab.

Maîtrisant un répertoire très vaste incluant les grands poètes arabes classiques ou contemporains, Fakhri était considéré comme le maître incontesté du Mawwal. En 1978, il reçut la Médaille d’or de la musique arabe de Damas.

On évoquera parmi ses œuvres éternelles : Malek Ya Ḥelwa ya Malek, Khamrat el-Ḥobb, Ya Tīra Tiri, Fog el-Nakhal… Adieu l’artiste !

laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus