8 Marocains ont péri dans un naufrage en tentant de rejoindre les Îles Canaries

Un naufrage sur la route des Îles Canaries a couté la vie à 8 personnes tandis qu’une douzaine d’autres a dû être hospitalisée, dont trois dans un état grave en raison d’un arrêt cardio-respiratoire et d’hypothermie, rapporte Ara.

Les candidats à l’immigration tentaient de rejoindre les Îles à bord d’une yole avant de faire naufrage à huit milles nautiques au large de la côte sud de Gran Canaria. Les victimes faisaient partie d’un groupe de 62 personnes, toutes d’origine marocaine, dont deux mineurs, selon les sources d’urgence.

Accès illimité

Les Marocains ont été repérés par un voilier français qui a remarqué leur bateau à la dérive et alerté les secours qui ont conduit les passagers au quai d’Arguineguín. Vu la faiblesse et l’état grave de santé de certains, un hélicoptère à dû être utilisé pour évacuer les noyés vers un centre médical de l’île.

La route des îles Canaries reste la plus dangereuse pour atteindre l’Europe, mais de nombreux candidats à l’immigration continuent de l’utiliser depuis la côte ouest de l’Afrique, du Maroc à la Mauritanie. De vendredi à samedi, 242 personnes ont été secourues à partir de cinq bateaux différents.

Vu la clandestinité des traversées, il est difficile d’obtenir des données officielles sur la mortalité, mais les ONG qui surveillent les départs de la côte préviennent que les corps récupérés ne représentent qu’une petite partie des décès lors de la traversée. En août, près de 800 personnes ont perdu la vie dans les eaux des Îles Canaries, plus du double du nombre enregistré en 2000.

 

laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus