Le Pérou renoue avec la «RASD»

 

Le feuilleton Pérou-«RASD» connait un nouvel épisode. Comme prévu, le nouveau ministre des Affaires étrangères, Cesar Landa, nommé à ce poste mardi, a officialisé le tweet du 8 septembre du président Pedro Castillo, par un communiqué, publié hier, portant sur le rétablissement des relations avec la «RASD», et ce après une rupture de presque un mois.

«Le ministère des Affaires étrangères réitère le droit à la libre autodétermination du peuple sahraoui, conformément à la résolution 1514 de l’Assemblée générale des Nations unies, aux principes et postulats universels contenus dans la Charte des Nations unies, et au respect du droit international», indique la diplomatie péruvienne.

«Le ministère des Affaires étrangères du Pérou réaffirme la volonté souveraine du gouvernement du Pérou de renouer ses relations diplomatiques avec la République arabe sahraouie démocratique, conformément au communiqué officiel n°017-2021 du 8 septembre 2021», précise la même source.

Cette décision saluée par le Polisario, intervient alors que le mouvement séparatiste traverse une mauvaise conjoncture sur la scène africaine, suite à la rupture avec le Kenya et l’annonce de l’ouverture d’un consulat du Tchad au Sahara.

 

Recevez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus